Dialogue Asie-Europe (ASEM)

 

1 – Vue d’ensemble

 

Suite à la reconnaissance réciproque du développement économique rapide dans les deux régions, notamment en Asie, ainsi qu’à la nécessité de renforcer davantage les relations, la coopération et le resserrement des liens entre les deux continents, la France et Singapour, membres fondateurs de du Dialogue Asie-Europe (ASEM), ont tenu une conférence en novembre 1994 et proposé le lancement d’un Sommet Asie-Europe. Deux ans après, le premier Sommet de l’ASEM a été organisé en mars 1996 à Bangkok, en Thaïlande.

Plateforme unique et informelle de dialogue politique et de coopération entre l’Asie et l’Europe, l’ASEM a pour vocation le renforcement du partenariat, la promotion de la paix et de la sécurité et le renforcement du développement socio-économique durable, en s’articulant autour de trois piliers : politique, économique et financier, et social, culturel et éducatif.

L’ASEM rassemble désormais 53 partenaires, dont 21 pays asiatiques (11 pays de l’Asie du Nord-Est et du Sud et 10 États membres de l’ASEAN), 30 pays européens (27 États membres de l’UE et 3 États non membres de l’UE dont l’Angleterre, la Norvège et la Suisse), le Secrétariat de l’ASEAN et l’Union européenne. Le Cambodge est devenu membre de l’ASEM lors du 5ème Sommet de l’ASEM tenu à Hanoi, Vietnam, le 8 octobre 2004.

L’ASEM dans son ensemble représente :

  • 65% de l’économie mondiale
  • 60% de la population mondiale
  • 75% du tourisme mondial
  • 55% du commerce mondial.

 

2 – Fonctionnement de l’ASEM

L’ASEM ne dispose pas de secrétariat permanent. Les ministres des Affaires étrangères et leurs hauts fonctionnaires sont chargés de la coordination de l’ensemble des activités de l’ASEM. Cependant, Deux groupes de coordinateurs ont été mis en place : le premier groupe de l’Asie (composé d’un coordinateur de l’ASEAN et d’un autre de l’Asie du Nord-Est et du Sud) et le deuxième groupe de l’Union européenne (composé d’un coordinateur du Service européen pour l’action extérieure et d’un autre, la Présidence de l’UE).

La vie de l’ASEM s’articule autour d’une série de réunions suivantes :

Sommet : À ce sommet participent les chefs d’État et de gouvernement des pays d’Europe et d’Asie, le Président du Conseil européen, le Président de la Commission européenne et le Secrétaire général de l’ASEAN. Dans le cadre de l’ASEM, le Sommet est le plus haut niveau d’instance de prise de décision et se tient tous les deux ans, tour à tour en l’Asie et en Europe. Jusqu’à présent, 12 Sommets ont eu lieu et le prochain Sommet se tiendra à Phnom Penh, Royaume du Cambodge. Tous les sommets de l’ASEM sont les suivants :

  1. ASEM1 à Bangkok, Thaïlande, 1-2 mars 1996 ;
  2. ASEM2 à Londres, Royaume-Uni, 3-4 avril 1998 ;
  3. ASEM3 à Séoul (Corée du Sud), 20-21 octobre 2000 ;
  4. ASEM4 à Copenhague (Danemark). 23-24 septembre 2002 ;
  5. ASEM5 à Hanoi, Vietnam, 8-9 octobre 2004 ;
  6. ASEM6 à Helsinki, Finlande, 10-11 septembre 2006 ;
  7. ASEM7 à Beijing, Chine, 24-25 octobre 2008 ;
  8. ASEM8 à Bruxelles, Belgique, 4-5 octobre 2010 ;
  9. ASEM9 à Vientiane, République démocratique populaire lao, 5-6 novembre 2012 ;
  10. ASEM10 à Milan, Italie, 16-17 octobre 2014 ;
  11. ASEM11 à Oulan-Bator, Mongolie, 15-16 juillet 2016 ;
  12. ASEM12 à Bruxelles, Belgique, 18-19 octobre 2018 ;
  13. ASEM13 à Phnom Penh, Cambodge, qui se tiendra les 16 et 17 novembre 2020.

 

Réunion des ministres des Affaires étrangères (FMM) : Cette réunion rassemble les ministres des Affaires étrangères des pays européens et asiatiques, le haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et le Secrétaire général de l’ASEAN. Responsables de la coordination de l’ensemble des activités de l’ASEM, ils représentent une force motrice du dialogue politique de l’ASEM. Ils se réunissent dans l’intervalle entre les Sommets de l’ASEM. Jusqu’aujourd’hui, 14 réunions des ministres des Affaires étrangères ont eu lieu :

  1. ASEM FMM1 à Singapour, Singapour, 15 février 1997 ;
  2. ASEM FMM2 à Berlin, Allemagne, 19 mars 1999 ;
  3. ASEM FMM3 à Beijing, Chine, 24-25 mai 2001 ;
  4. ASEM FMM4 à Madrid, Espagne, 6-7 juin 2002 ;
  5. ASEM FMM5 à Bali, Indonésie, 23-24 juillet 2003 ;
  6. ASEM FMM6 à Kildare, Irlande, 17-18 avril 2004 ;
  7. ASEM FMM7 à Kyoto, Japon, 6-7 mai 2005 ;
  8. ASEM FMM8 à Hambourg, Allemagne, 28-29 mai 2007 ;
  9. ASEM FMM9 à Hanoi, Vietnam, 25-26 mai 2009 ;
  10. ASEM FMM10 à Budapest, Hongrie, 6-7 juin 2011 ;
  11. ASEM FMM11 à New Delhi, Inde, 11-12 novembre 2013 ;
  12. ASEM FMM12 à Luxembourg, Luxembourg, 5-6 novembre 2015 ;
  13. ASEM FMM13 à Nay Pyi Taw, Myanmar, 20-21 novembre 2017 ;
  14. ASEM FMM14 à Madrid, Espagne, 15-16 décembre 2019.

 

Autres réunions ministérielles : Les ministres de l’économie, des finances, de l’environnement, de la culture, des transports, du travail et de l’emploi, de l’éducation se réunissent régulièrement pour discuter des questions d’intérêt commun. D’autres réunions ministérielles supplémentaires sont organisées de manière irrégulière et portent principalement sur des questions et des domaines spécifiques qui ne sont pas couverts par les principales réunions ministérielles.

Réunion des hauts fonctionnaires (SOM) : Elle réunit des fonctionnaires de haut niveau des ministères des Affaires étrangères de tous les partenaires de l’ASEM pour la coordination de l’ensemble des activités de l’ASEM. En outre, des réunions sectorielles des hauts fonctionnaires sont également organisées pour la préparation de différentes réunions ministérielles.

Dialogues réguliers : Réunion des directeurs généraux des douanes ; Conférence des directeurs généraux de l’immigration ; Séminaire informel sur les droits de l’homme ; Conférence des recteurs ; Réunion des maires et des gouverneurs et activités ad hoc : développement durable, sécurité nucléaire, secours en cas de catastrophe, biodiversité, jeunesse, emploi et bien d’autres.

Activités et initiatives : Ces réunions sont organisées par les partenaires de l’ASEM sur un large éventail de questions d’intérêt mutuel.

 

Pour plus d’informations sur l’ASEM, veuillez visiter ASEM InfoBoard à http://www.aseminfoboard.org/

 

3- Domaines concrets de coopération de l’ASEM

 

Jusqu’à à présent, l’ASEM a créé 20 domaines concrets de coopération suivants :

1- Gestion et atténuation des catastrophes, renforcement des capacités de sauvetage et de secours, technologies et innovation dans les équipements et techniques de sauvetage

2- Gestion efficace et durable de l’eau, innovations dans la gestion de l’eau et des déchets

3- Coopération des PME

4- Énergies renouvelables : atténuation, adaptation, financement et innovations technologiques

5- Technologies d’efficacité énergétique

6- Enseignement supérieur

7- Formation professionnelle et développement des compétences

8- Problèmes de sécurité alimentaire, y compris la formation des agriculteurs

9- Education a et développement des ressources humaines

10- Gestion des déchets : utilisation plus efficace des ressources matérielles, secteur des déchets en tant qu’acteur central de l’économie avec des déchets en énergie et modèles de réutilisation et de recyclage plus efficaces

11- Promouvoir le commerce et l’investissement / impliquer les secteurs privés

12- Réduction de la pauvreté

13- Promotion et protection des droits de l’homme

14- Technologie de l’information / connectivité des connaissances

15- Transport et logistique

16- Technologies de diagnostic

17- Promotion du tourisme

18- Autonomisation des femmes

19- Sécurité nucléaire

20- Coopération des jeunes

 

4- Fondation Asie-Europe (ASEF)

 

L’ASEM a créé la Fondation Asie-Europe (ASEF) le 15 février 1997 dans la déclaration ministérielle de la 1ère réunion des ministres des Affaires étrangères de l’ASEM, afin de favoriser la sensibilisation du public et la visibilité de l’ASEM. Une seule institution permanente de l’ASEM, l’ASEF a pour objectif de promouvoir la compréhension culturelle, de renforcer les relations et de faciliter la coopération entre les personnes, les institutions et les organisations en Asie et en Europe. Chaque année, elle reçoit une contribution financière de tous les membres sur la base de volontariat.

Pour plus d’informations sur l’ASEF, veuillez visiter www.asef.org

 

5- Participation du Cambodge à l’ASEM

 

Tout d’abord, l’ASEM fournit au Cambodge une excellente plateforme pour promouvoir son image sur la scène internationale. Deuxièmement, c’est l’occasion de renforcer notre coopération bilatérale avec d’autres membres au travers des réunions de haut niveau de l’ASEM et de stimuler des domaines concrets de coopération pour le développement de l’économie du Cambodge, y compris les échanges commerciaux, les investissements et le tourisme, etc. Troisièmement, l’ASEM contribue au développement des ressources humaines du Cambodge, dans les secteurs privés et publics. Enfin, la connectivité dans le cadre de l’ASEM est un facteur plus vibrant permettant au Cambodge de promouvoir l’échange entre les peuples, en particulier dans ces régions Asie-Europe de plus en plus interconnectées.

En tant que membre de l’ASEM, le Cambodge a, chaque année, apporté sa contribution de 10 000 USD à l’ASEF depuis 2005. Le Cambodge a toujours participé au fonctionnement de l’ASEF, en envoyant des délégués participer à des projets connexes de l’ASEF. En coopération avec l’ASEF, le Cambodge a organisé la 7ème  formation en diplomatie publique face à face, du 21 au 25 octobre 2019 à Siem Reap, dans le but d’améliorer les relations entre l’Asie et l’Europe, tout en renforçant les efforts de diplomatie publique entre les membres.

Récemment, afin de mieux faire connaître l’ASEM, le Cambodge a également célébré le 10 mars la Journée de l’ASEM plus fabuleuse que jamais, présidée par S.E. Prak Sokhonn, Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Lors de cette journée, des stands d’exposition ont été installés pour présenter tous les événements parallèles et les parties prenantes de l’ASEM13. Un concert spécial a été également organisé. Ont participé à cet évènement des milliers de personnes : des hautes personnalités cambodgiennes, des représentants des missions étrangères au Cambodge, des vedettes et des Cambodgiens. Cela montre la préparation du Cambodge à l’ASEM13.

 

6- 13ème  Sommet de l’ASEM

Le Cambodge est fier d’accueillir le 13ème Sommet de l’ASEM (ASEM13), qui se tiendra les 16 et 17 novembre 2020 à Phnom Penh, sous le thème « Renforcer le multilatéralisme pour une croissance partagée ». Huit événements parallèles seront également organisés avant et après le Sommet. Afin de se préparer pour l’ASEM13, un comité national a été mis en place, disposant d’un secrétariat et de six sous-comités pour surveiller leur travail respectif.

Pour plus d’informations, veuillez visiter : https://asem13.mfaic.gov.kh/