Culture

  • septembre 18, 2016

Les danses traditionnelles

Il existe plusieurs variétés de danses classiques au Cambodge. Les représentations de la plussophistiquée d ‘entre elles, exécutée par des femmes, étaient jadis le privilège exclusif de la Cour royale. Cette danse est désignée en khmer sous l’appelation « Robam Apsara », soit la danse des apsaras. La fascination du monde entier pour cette danse s’est répandue dans les années 1960, grâce à l’action du Ballet royal khmer. La première ballerine du Ballet n’était autre que la princesse Norodom Bapha Devi, la propre fille du roi Norodom Sihanouk. La danse Apsara s’inspire des motifs représentant les ballerines célestes, dansant pour les dieux, sculptés par milliers sur les murs des temples d ‘Angkor. Les différentes positions des mains et des pieds montrent les différents moments d ‘exécution de la danse. Une visite digne de ce nom au Cambodge ne saurait se dérouler sans assister à une représentation de ce spectacle magique.